Naruto Sen Sen

Un forum RP dans l'univers de Naruto
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sawamura Ryuzaki, Kazekage

Aller en bas 
AuteurMessage
Sawamura Ryuzaki
Kazekage
Kazekage
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Sawamura Ryuzaki, Kazekage   Lun 22 Sep - 22:21

Nom : Sawamura



Prénom : Ryuzaki


Âge : 28 ans


Sexe : masculin



Rang : Kazekage



Taille : 1M80



Poids : 78 kilos



Nindô : contribuons à un monde meilleur…pour moi.



Description physique :



Les mouvements du Kazekage sont souvent brutaux, abruptes, et il n’est pas rare qu’il se fasse des contractures musculaires ou qu’il se cogne cinquante fois dans la journée. Il suffit de le voir pour comprendre que ce type n’est pas souple pour deux sous. Toujours tendu, sur ses gardes, il dégage une violence inouïe. Il porte en toutes occasions deux diamants dans ses oreilles percées. Il revêt souvent des costumes élégants qu’il fait faire sur mesure car sa carrure à tendance à dépasser des vêtements de grande distribution. C’est un faux maigre, sa musculature saillante témoigne d’entrainements rigoureux ou il ne faisait pas que soulever de la fonte. L’élégance de ses costumes contraste avec la brutalité de ses gestes. Il n'est pas rare de l'apercevoir fumant une cigarette, c'est un des rares plaisirs qu'il s'autorise. Ses petits yeux sont cruels, et scannent chaque nouvelle personne qu'il rencontre. Malgrès tout ça on le trouve généralement de bonne compagnie. Contrairement à bon nombre de shinobi adeptes de la dissimulation d'émotion, il ose montrer sa colère ou sa joie, son dégoût ou son approbation. Sa présence est rassurante, et il n'est pas rare devoir des enfants du village l'appeler Nee-san, car il est le grand frère de chaque membre du village lorsqu'il arbore avec fierté sa longue cape de Kazekage. Il porte son bandeau de shinobi noué à sa main gauche, la partie métallique protège ainsi le dos de sa main.



Description mentale :


Tout comme son physique, son attitude est teintée de violence. Ses propos dépassent souvent sa pensée, c’est un vrai sanguin. Colérique invétéré, il hurle pour tout et rien…et souvent pour rien. Ses subordonnés ont l’habitude d’accourir au moindre de ses besoins, et ils le font avec plaisir. Car s’il peut se montrer bourru et agressif au premier abord, il n’hésite pas à complimenter et a récompenser le travail de chacun. Sa sœur Ryoko est la première à s’attirer les foudres de son Kazekage de grand frère, mais aussi celle à qui il se confie. Il aime naviguer en eau trouble, et ses réelles intentions se cachent souvent derrière ses colères explosives. Ses relations avec les autres kage sont plutôt tumultueuses, particulièrement avec l’Hokage à qui il fait des appels du pied depuis quelques temps.

Histoire :

Journal d’Aïzawa Aïko, psychologue du Kazekage Sawamura Ryuzaki

Enfance :

Nous n’avons pas beaucoup parlé de son enfance, mais d’après ce que j’en sais le Kazekage souffre de graves carences affectives. Son comportement violent réside certainement de son enfance passée à l’orphelinat Makiko pour les pupilles de Suna, fils et filles de shinobi disparus au combat. Il n’a aucun souvenir de ses parents, seule sa sœur semble connaître des bribes de leur passé. Je diagnostique un blocage psychologique violent qu’il s’inflige lui même, refoulant jusqu’à la moindre once de souvenir de ses parents. C’est à neuf ans que l’on trouve trace de ses premiers souvenirs : escorté par une escouade d’élite, sa sœur et lui furent déposés devant l’orphelinat. C’est d’ailleurs ici que nous nous sommes rencontrés alors que j’officiais dans cet établissement. Lors de notre cinquantaine de rendez-vous, il ne m’a pas adressé un mot. D’ailleurs, il ne parlait à personne, excepté sa sœur. Mis à part quelques bagarres dès qu’un autre enfant embêtait Ryoko, c’était un enfant calme et sans difficulté. Ses mauvais résultats scolaires contrastaient avec l’étonnante habileté qu’il démontrait pour les jeux d’adresse et de force. Il était le meilleur sportif de l’école, admiré par les autres orphelins.

Adolescence :

Comme nous lui avions promis, il fut accepté à l’académie ninja de Suna dès ses 11 ans. Il devint Genin deux jours plus tard. En quelques missions, il se forgea de petites économies qu’il dépensa pour prendre une petite chambre de bonne chez une vieille dame dans laquelle il logea Ryoko. Lui avait sa chambre d’internat, mais il passait souvent rendre visite à sa sœur qu’il inscrivit très vite à l’académie. D’ailleurs, elle prenait le même chemin que son frère. Ils faisaient parties d’une équipe de Genin qui ne rata pas une mission sur les deux cents quarante qu’on leur avait assigné. Le troisième membre de l’équipe était le petit ami de Ryoko, Sanada, un shinobi médical d’exception. Leur adolescence fut brillante, les trois compères étaient inséparables. Ils devinrent Chuunin, puis Jounin sans aucun obstacle, rien ne semblait pouvoir troubler leur ascension.

Âge adulte :

Comme toute bonne chose, la fin n’en fut que plus amère. Et lorsqu’on a atteint le sommet, on retourne souvent toucher le fond. Il m’a succinctement raconté le premier échec cuisant qu’ils subirent pour la toute première fois. A vingt ans, le Kazekage avait déjà fait le tour de la question en tant que shinobi. Il pensait même se retirer après avoir accomplie deux ou trois dernières quêtes. Une nuit, ils devaient récupérer des documents précieux volés au Kazekage. Ce fut une mission surprise, et ils furent convoqués alors que Sanada demandait la main de Ryoko, qui accepta. Manque de concentration et erreurs d’inattention s’enchaînaient. Alors qu’ils étaient sur le point de reprendre les documents, un homme surgit de l’ombre et poignarda Sanada qui se tenait en retrait. Voir son meilleur ami et beau frère tomber au combat fut un choc redoutable pour Ryuzaki. Pétrifié, il serait mort si Ryoko n’avait pas continué à se battre comme une tigresse jusqu’à tuer tous leurs ennemies un par un. Sanada décéda le soir même à l’hôpital militaire de Suna. Après s’être confondu en excuses et avoir pleuré toutes les larmes de son corps, Ryuzaki s’empressa de retourner s’entraîner. Il devint un ninja hors-norme, successeur officieux du Kazekage. Lorsque ce dernier mourut, il fut en effet chargé d’occuper ce poste à haute responsabilité. C’est d’ailleurs à ce moment là qu’il m’appela pour continuer son suivi psychologique qu’il avait abandonné. Avant la guerre, et suite à une visite du Tsuchikage, sa personnalité se mit à changer. Il devint irascible, limite psychotique. Les cinq années de guerre furent une tragédie pour Suna qui a perdu un nombre incalculable de forces humaines et matérielles dans le conflit. Il affirma avoir été manipulé, sous l’emprise d’un jutsu qui l’avait conduit à accepter de suivre le Tsuchikage dans sa croisade. A Suna, tout le monde sait que c’est vrai tant son comportement avait changé. Mais dans les hautes sphères, il semblerait que sa parole soit mise en doute. A présent, il est redevenu celui que les habitants du pays aiment tant, le grand frère de la nation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutosensen.forumactif.org
 
Sawamura Ryuzaki, Kazekage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sen Sen :: Présentation de Votre Perso :: Un modèle de présentation vous aidera à faire vos premiers pas-
Sauter vers: