Naruto Sen Sen

Un forum RP dans l'univers de Naruto
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maison de Miho

Aller en bas 
AuteurMessage
Zaitoichi Miho
Désertrice droguée
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
60/60  (60/60)
Points de chakra:
320/320  (320/320)

MessageSujet: Maison de Miho   Ven 17 Oct - 0:46



C'est une petite maison toute ronde, la plus proche des bâtiments appartenant au chef. Remarque, dans le fond, elle appartient au chef. La personne qui l'habite n'est pas difficile à trouver : Miho y a laissé une emprunte très... caractéristique de sa personnalité. Mais nous verrons ça plus tard.


De l'extérieur, la maison est tout ce qu'il y a de plus classique, malgré sa taille assez ridicule. Ses murs de béton sont -ou plutôt étaient- beiges, son toît en coupole de la même couleur comporte une petite lucarne, tout en haut, qui permet à Miho de rêvasser en regardant le ciel, quand elle n'arrive pas à dormir où qu'elle vient de tester un des appareils démoniaques du chef. L'endroit est relativement bien entenu, même s'il arrive parfois que son occupante se laisse aller plus que de raison. L'étage inférieur est occupé par une unique pièce, faisant office de cuisine/salle à manger/bureau/salon, et une mezzanine abrite la chambre et la salle de bain, séparées par un simple panneau coulissant que Miho ne ferme pratiquement jamais.

Les éléments marquants de cette maison sont ses murs intérieurs, en particulier ceux de la chambre. En effet, le métier de cobaye comporte des risques, et la nature de junkie aussi. Il arrive quelques fois à Miho de rentrer chez elle dans un tel état qu'elle pète véritablement un plomb, et peinturlure les murs de sa chambre à grands coups de pot de peinture, de tubes de gouache et de pinceaux, créant un monde bien à elle mais parfois un peu dérangeant : ces images représentent en général ce qui apparaît à la jeune femme sous l'emprise d'un quelconque modificateur de comportement, et les scènes peuvent être particulièrement déroutante. Et ne soyez pas surprit si le décor a complètement changé depuis la dernière fois que vous êtes venu. En y réfléchissant bien, en trois ans, le nombre de couches de peinture sur ce mur doit avoir atteint des sommets.

Face au mur le plus maltraîté (celui qui descend jusqu'au rez de chaussée) est installé un grand lit, sur lequel Miho a passé de très bons comme de très mauvais moments. C'est ici qu'elle s'installe le plus souvent pour prendre ses pillules, mais c'est aussi ici qu'elle se réfugie lorsqu'une des expériences d'Hector a mal tourné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaitoichi Miho
Désertrice droguée
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
60/60  (60/60)
Points de chakra:
320/320  (320/320)

MessageSujet: Re: Maison de Miho   Ven 17 Oct - 15:06

Revient d' ici.

L'entrevue avec Hector s'était bien passée ; le chef ne s'était pas trop livré à ses petits jeux qui n'amusaient généralement que lui, et avait semblé de bonne humeur. Sans oublier que Miho ne revenait pas les mains vides. Dans sa petite boîte secrète étaient rangées deux pillules, dont une qui risquait de l'envoyer directement au septième ciel. D'ailleurs, c'était celle-ci qu'elle devait tester, pour le boss. Pas question de le faire attendre, d'autant plus que la promesse d'un très bon moment à passer rendait la prise de la pillule quasi indispensable. Et puis il y avait autre chose : plus on attendait, plus on appréhendait les effets secondaires. Donc autant la prendre tout de suite, tant que les recommandations d'Hector étaient bien présente à l'esprit.

" C'est mon nouveau petit bijou... tu imagines comme tu te sentirais bien ?... je voudrais que tu la testes, je ne connais pas encore les effets secondaires... n'oublie pas de revenir me voir pour les effets du bonbon... "


Miho s'affala sur son lit, la respiration saccadée. Elle sortit de sa poche la petite boîte à pillules, et prit la noire entre le pouce et l'index, la scrutant longuement, comme s'il s'agissait d'un trésor. Puis elle l'avala. La jeune femme fixa ses yeux sur les peintures murales, ferma les paupières un instant. L'effet fut quasi immédiat. Une avalanche de puissance et de plaisir parcourut Miho, dont l'esprit était complètement en dehors de la chambre dans laquelle elle était allongée. Ses yeux se révulsèrent, et sa respiration se fit irrégulière. Les sensations étaient gigantesques. La jeune femme passa probablement une heure complète à se promener dans un monde qui surgissait de son esprit. Des images nouvelles défilaient devant ses yeux, images d'un univers où rien n'était impossible. Elle se sentait pousser des ailes, et l'adrénaline monta. La moindre sensation était décuplée, ici. Des scènes délirantes se succédaient, sans arrêt. Du sang commençait à couler des narines de Miho, qui ne se rendait compte de rien, encore totalement immergée dans son paradis personnel, ivre de nouvelles sensations.

Si le voyage était des plus merveilleux, le retour à la réalité était nettement moins réjouissant. Lorsque Miho sentit son rêve s'en aller, elle s'y raccrocha du mieux qu'elle pouvait, mais rien à faire, il lui filait inexorablement entre les doigts. Ce qu'elle venait de vivre était exceptionnel, et son respect pour Hector n'en fut qu'amplifié. Personne n'était capable de fabriquer quelque chose d'aussi merveilleux. Ce fut au moment où Miho retrouva le contrôle de ses sens que tout se gâta. D'abord, son nez n'avait pas l'air de vouloir s'arrêter de saigner, et une tâche rouge s'étendait sur l'oreiller. Mais la jeune femme n'avait aucune envie de se lever. Pas encore. Elle voulait y retourner, tout de suite, retrouver son monde merveilleux... C'est alors qu'elle fut prise de tremblements incontrôlables et de nausées. Ca commençait à ne plus aller du tout. La junkie roula sur le côté, et se pencha sur la bassine qu'elle avait laissé près de son lit. Elle se sentait mal, terriblement mal. Alors que d'habitude, les pillules d'Hector augmentaient les capacités et donnaient la sensation d'être invincible, là elle l'avait mise totalement à plat. La sensation de puissance n'avait pas duré plus longtemps que la phase hallucinatoire.

Le mal mit le reste de la matinée et une grosse partie de l'après midi à s'estomper. Et quand, enfin, Miho put sortir de son lit, son cerveau n'avait pas encore retrouvé ses facultés normales. Elle tituba jusqu'à la salle de bain, et entra directement sous une douche glacée. Ca allait lui remettre les idées en place, et nettoyer le sang qui avait séché sur son visage. Sa toilette de fortune terminée, elle se rhabilla et entreprit de se prendre en main. Elle se plaça en face du mur de sa chambre, se servit de son yugutsu pour atteindre la partie haute (ben oui, il était de l'autre côté de la barrière de la mezzanine, et donc pas de plancher, de ce côté là), attrapa ses pinceaux et ses tubes de peinture, et se déchaîna sur le pauvre mur. C'était le meilleur moyen qu'elle avait trouvé pour que son cerveau se remette à fonctionner après une grosse séance de tests.

Deux heures plus tard, alors que le soleil commençait à tomber, Miho se sentait presque normale. Elle avala la petite pillule rose donnée par le boss pour retrouver ses forces, prit un manteau chaud -la sensation de froid ne s'était toujours pas estompée- et sortit de sa maison pour retourner voir le chef, comme promis. De toute façon, elle n'avait pas envie de rester chez elle une seconde de plus, et appréhendait le moment où elle allait se retrouver à nouveau seule face à son lit dont l'oreiller et la partie haute des draps étaient couverts de sang.


Retourne ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Maison de Miho
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pâte à tartiner "maison"
» Monter son studio photo maison à coût réduit
» Ma Maison Rona 2010
» Le Cointreau maison
» Orcs vs bretonniens - maison fortifiée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sen Sen :: Terres du pays des déserteurs :: Le village de Shishi-
Sauter vers: