Naruto Sen Sen

Un forum RP dans l'univers de Naruto
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tatsuya, chef des 7 épéistes légendaires, Jounin et chef des services secrets de Kiri.

Aller en bas 
AuteurMessage
Tatsuya
Jounin de Kiri
Jounin de Kiri
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
120/120  (120/120)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Tatsuya, chef des 7 épéistes légendaires, Jounin et chef des services secrets de Kiri.   Mer 1 Oct - 12:22

Nom : ???

Prénom : ???

Surnom : Tatsuya

Taille : 1 mètre 76

Poids : 70 kilos

Âge : 31 ans

Village : Kiri

Nindô : Aiguisé comme une lame, pointu comme un couteau, chauffé comme une flamme et puissant comme un fusil d'assaut.

Decription physique :

De taille moyenne, on peut dire que Tatsuya n'impressione pas par son physique. Sans être un gringalet, il n'a rien d'un colosse. Ses longs cheveux noirs flottent souvent au vent, ainsi que sa cape blanche dont il aime s'entourer les épaules. Il porte un kimono noir qu'il noue avec un habi blanc, et à aux pieds de simples sandales de paille. au niveau de ses hanches, ses deux katanas sont bien rangés dans leurs fourreaux noirs. La garde blanche est gravée d'un dragon bleu, et la lame est étrangement fine.

Description mentale :

Lorsqu'il a une idée en tête, rien ne peut empêcher Tatsuya de l'accomplir. Têtu comme une bourrique et volontier fonceur, il démarre au quart de tour quand des choses le touchent personnellement. Si on ne se met pas en travers de son chemin, il se montre agréable et calme.


Histoire :

« Pourquoi ? Pourquoi nous as-tu fais ça ? »

Le corps mutilé d’un jeune homme gît au sol d’une petit pièce ronde, aux côtés de cinq de ses comparses. Tous portent des épées, et ne vont pas tarder à rejoindre l’enfer. Au milieu, assis sur une table, Tatsuya baisse la tête. Les jounin spéciaux de Kiri qui ont participés au massacre sortent de la salle froide et humide : la salle de réunion des sept épéistes de Kiri.

« Pourquoi Tatsuya-Sama ? »

Une vingtaine d’année seulement, ce garçon aurait eût un grand avenir. Son seul crime est d’avoir pactisé avec des gens peu fréquentables. Ses boucles blondes sont teintées de rouge, son sang commence à coaguler sur son front. Ses grands yeux bleus scrutent le plafond, il serre une dernière fois la lame épaisse et crantée de son épée.

« Meurs dignement Zaïshin, je n’ai rien contre toi mais je devais éliminer les traîtres. »

« P…pardon senseï ! »

« Enfoiré ! Tu mourras aussi, chien ! Et on se reverra en enfer. »

Le gros homme tente de se relever dans un dernier sursaut, s’appuyant sur son immense cimeterre à la garde sertie de rubis, mais retombe face contre terre. Les plaies à ses jambes sont bien trop importantes pour soulever tout son poids, et chaque effort le vide un peu plus de son sang. Son kimono noir est ouvert sur toute la longueur, laissant dépasser des bourrelets disgracieux. Pendant longtemps cet homme fut le second de Tatsuya, son frère d’arme le plus fidèle.

« Désolé Hiro-San, mais la lame avec laquelle tu as transpercé mon cœur me fait bien plus mal que tes blessures, crois moi. »

« Nous étions tes amis… »

« Tes subordonnés…on croyait en toi. »

Les deux jumelles rousses pleurent, elles ont été coriaces pendant la bataille qui a eue lieu dix minutes auparavant. L’une possède encore pour quelques secondes Samehada, l’autre à entre ses doigts le manche de l’épée de Momochi Zabuza.

« Madoka, Makiko…vous pensiez peut-être que je n’apprendrais pas votre nouvelle allégeance à Iwa. Mais depuis deux mois environ, je suis le nouveau chef des services secrets de Kiri…j'ai été intronisé par Hide-Sama, et bien sur Miya-Sama m'a conservé. »

« Pufpufpuf…Kukukukuku… »

« Tu trouves ça drôle Shirahama ? Par ta faute j’ai du massacrer mes précieux amis…je ne te le pardonnerais jamais.»

Le dernier des futurs cadavres serre fort sa lame pouvant maîtriser et amplifier le chakra Raïton. L’homme est grand, brun avec les cheveux en arrière et une cicatrice barre son œil droit. Il parvient à se mettre à genoux, sa tunique multicolore prend une couleur pourpre au fur et à mesure que sa jugulaire se vide.

« Tu…tu nous a peut-être trahi, mais on ne trahi pas son sang, Tatsuya. Toi qui a été élevé chez les Kaguya, et qui est notre chef, ta fonction ne peut pas être de protéger. Tu es un prédateur Tatsuya, comme nous. Ton sang veut la guerre, et tu le sais, et tu t’en rappellera. Ton instinct est fait pour tuer, pas pour défendre. »

« Que sais-tu de mes instincts ? Hide-Sama a été tué par votre faute, vous en payez le prix. Vous pensiez que tuer mon père adoptif passerait facilement ? Meurs, mon frère. »

Le chef du clan déchu des sept épéistes sort Dobuso et Raibuso de leurs fourreaux, les deux lames jumelles qu’il porte à la ceinture, et coupe la tête de Shirahama. La gerbe de sang arrose sa tunique et sa cape blanche, il a beau se forcer, aucune larme n’accompagne la mort de ses ex compagnons.

.................................................................................................................................................................

« Tatsuya-kun, rentre chez toi. »

Le jeune garçon lève la tête en direction d’Hide Kaguya., gardant au coin de l’œil un regard sur Miya avec qui il était en train de s’entraîner au combat. La cours de la demeure Kaguya est bien sombre, et le Mizukage se demande bien comment les deux genin font pour s’affronter.

« S’il vous plait Mizukage-Sama, encore une petite demi-heure. Miya-Sama est la seule avec qui je peux m’entraîner, les autres ne supportent pas mes coups, ils disent qu’ils font trop mal. »

« Bien, alors admettez un spectateur. »

Le Mizukage déplie un petit tabouret et s’assied, puis frappe dans ses mains avec ferveur. D’après ce qu’il voie, Tatsuya est malmené par sa fille. Les vêtements d’ordinaire si propres du jeune homme sont tâchés à différents endroits, ses cheveux noirs sont totalement désordonnés, de plus il a le souffle court.

« Reprenez. »

Les deux lames des katanas sortent de leurs fourreaux avec vitesse et précision, provoquant un « shling » qui se répercute contre les parois de la cours intérieure. Ils chargent tous les deux mais Miya est la première à frapper. Comme à son habitude, Tatsuya pare avec sa main gauche et contre attaque aussitôt avec sa main droite. Le katana fend l’air et viens percuter le bouclier osseux de la jeune Kaguya. La réplique est immédiate, c’est une véritable furie de coups qui s’abattent sur le genin qui esquive tant bien que mal. Le Mizukage est impressionné, pas par sa fille car il sait qu’elle est la kunoichi la plus forte de sa génération, mais par le petit bonhomme qui repousse les coups tant bien que mal. Miya utilise bien 80% de son potentiel, jamais il n’aurait cru possible un tel exploit de la part d’un autre genin. Dix minutes plus tard, Tatsuya ne tient presque plus debout. Ses quelques attaques ont été annihilée par le bouclier osseux de Miya, qui en revanche à touchée à de nombreuses reprises. Le Mizukage tape à nouveau dans ses grandes mains.

« Stop ! C’est fini. Miya, va prendre une douche et couche toi, je vais raccompagner ce jeune homme chez lui. »

Comme le veut la convenance, le genin s’incline vers son adversaire d’un soir.

« Bonne nuit Miya-Sama, rendez-vous demain à la même heure. »

Puis il suit le Mizukage hors de la demeure après avoir rangé ses sabres dans leurs fourreaux. Une fois sortis, le chef du clan Kaguya s’appuya contre un muret et fit signe à Tatsuya de s’arréter.

« Ta position de combat est identique à celle des Kaguya…mais elle ne convient pas… »

Ultime impolitesse que de couper la parole au chef du village, que se permit le simple genin.

« Non ! Cette garde et cette position…je la travaille car je sais qu’elle me servira plus tard. Pour l’instant, mes katana ne valent pas tripette. Lorsque je serais un des sept épéistes légendaires, alors elle prendra toute son importance. D’ailleurs, j’ai une faveur à vous demander. »

« Je t’écoute. »

« Adoptez moi. »

« Tu as déjà des parents, ton père est un bon Chuunin, je ne vais tout de même pas leur voler leur fils unique. »

« Adoptez moi, s’il vous plaît Mizukage-Sama. Et je vous jure de protéger le village comme jamais personne ne l’a fait. »

Après une longue réflexion, le Mizukage se remit en marche.

« Tu sais ce qu’est un Kagemusha , Tatsuya-Kun ? »

« Un guerrier de l’ombre. J’en ait déjà entendu parler. C’est un protecteur, quelqu’un qui se bat à la place d’une autre, mais sans que personne ne le sache. »

« Soit le Kagemusha de Miya, et je réfléchierais plus que sérieusement à ta proposition. »

« Je serais le Kagemusha de Miya-Sama, à une condition. »

Le Mizukage stoppe sa marche, et regarde le genin dans les yeux.

« Tu crois pouvoir poser tes conditions à quelqu’un comme moi ? »

Un sourire effronté vint naître sur le visage du gamin.

« Héhé, je peux vous apporter bien plus que ce que vous pensez. Vous n’avez pas remarqué ? Je n’ai pas utilisé une seule technique ninjutsu contre Miya-Sama. Vous savez déjà que je suis d’affinité Raïton. »

Dans sa main gauche commencèrent à danser des étincelles, créant une forte lueur bleue métallique. Puis dans sa main droite, une boule de terre prit forme, agglutinant les particules du sol argileux.

« Le…le Kinton. Tu sais utiliser le Kinton ? »

Les yeux du genin riaient.

« Non non, pas encore. Mais je compte sur vous pour me l’apprendre. Je pense que vous comprenez mon attrait pour vos postures à présent. »

« En effet, notre position n’est bonne que pour quelqu’un qui possède une défense ultime. Tu veux donc te former un bouclier de fer et...et…et ton attrait pour les épéistes viens de l’épée légendaire que j’ai en ma possession. En fait, tu te prépare à me demander les lames jumelles Raïbuso et Dobuso…c’est rondement mené. Mais qui te dit que je vais accepter ? »

« Vous ne trouverez jamais un Kagemusha de mon niveau, je ne trouverais jamais un adversaire qui me permette de progresser autant que votre fille. On y gagne tous les deux. De plus, les utilisateurs du Kinton ne sont pas légion. »

« On est arrivés devant chez toi. Bonne nuit Tatsuya-Kun. »

Deux mois plus tard, il était un Kaguya à part entière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuya
Jounin de Kiri
Jounin de Kiri
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
120/120  (120/120)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tatsuya, chef des 7 épéistes légendaires, Jounin et chef des services secrets de Kiri.   Lun 6 Oct - 16:56

.......................................................................................................................................................

« Vous en êtes sûr Mizukage-Sama ? »

Le chef du village de Kiri tourne son visage souriant vers son fils adoptif.

« Ne t’inquiète pas Tatsuya, qu’avons nous à craindre ? Et mon escorte est composée de membres de valeurs. »

En effet, le convoie est bien exceptionnel. Pour accompagner le Mizukage à ce Gokage, le village à sorti les grands moyens. Le chef des sept épéistes, dix jounin spéciaux, et Miya Kaguya, héritière du clan Kaguya, sont de la partie. Les trois calèches sont bien remplies, et les buffles d’eau commencent à souffrir de la chaleur.

« Certes…mais tout de même. Combien avons-nous d’alliés certains ? »

« L’Hokage est un bon ami, ainsi que le Raïkage. Ce qui fait déjà un certain poids…cesse de me faire stresser imbécile. »

« Désolé. »

Il retourne s’asseoir près de sa sœur adoptive et lui lance un sourire tranquille.

« Apparemment il n’a pas les même craintes que nous, espérons qu’il soit dans le vrai. »

Enfin arrivés devant la tour qui allait accueillir le Gokage, les shinobi de Kiri descendirent de leurs véhicules. Tous les autres étaient déjà là. Les déserteurs restaient repliés sur eux-même, ne s’adressant à personne tandis que les autres se saluaient. Un coup de gong retentit, c’était au tour des kage de se dévoiler. L’impressionnante délégation de Konoha fut la première à monter dans la tour. Tatsuya pu admirer la fière allure des chefs de clan de Konoha qui accompagnaient l’Hokage. Mais l’Hokage en lui même était déjà impressionnant. Sa haute stature lui donnait un air particulièrement noble. Seul un colosse à la barbe de trois jours était plus grand que lui, mais le chef de village avait une classe terrible. Il adressa un petit signe de tête au Mizukage qui lui renvoya sur le champs.

Ce fut ensuite au tour de Kumo. Le Raïkage, entouré de deux jounins dont une femme à l’allure particulièrement sadique gravirent les premières marches. Le mystère enveloppé ces shinobi, leur visage était impénétrable. Puis Iwa se mit en marche, avec à sa tête le puissant Tsuchikage Hando Souichiro qui avait convoqué cette réunion. Ils avaient tous l’air dur comme la pierre, aucun ne souriait. A ce moment là, Tatsuya se doutait déjà que quelque chose allait bousculer les habitudes des ninja. Les troupes d’Iwa était tendues, comme s’ils se préparaient à une guerre imminente. Déjà, les rangs de Kiri s’avançaient. Le Mizukage en tête adressa un signe de respect à Hector et au Kazekage, puis il monta, accompagné de Miya et Tatsuya. Les marches du palais étaient raides, ils débouchaient sur une grande salle de réception aux dorures gerbantes à souhait selon l’épéiste qui avait une sainte horreur du m’as-tu-vu. Une petite porte donnait sur la salle de réunion. Le travail des accompagnateurs s’arrètait là. Le Mizukage leur adressa ses derniers mots.

« A tout à l’heure ma fille, ne te laisse pas impressionner, tu es sûrement la plus forte en ces lieus. Tatsuya…tu es le kagemusha de tout le village désormais, ne te laisse pas démonter. »

« Bien sur, Hide-Sama. »

Tous les chefs étaient entrés, mais la tension dans la grande pièce qui accueillait les accompagnateurs était palpable. Jusqu’à ce que la montagne de muscle de Konoha se mette à allumer une cigarette. Aussitôt, il prit un coup sur le sommet du crâne par une jeune femme accompagnée d’un chien.

« Aïe Sen-Chan ! Tu pourrais faire doucement, tu sais que je suis fragile. »

Quelques petits sourires en coin étaient apparus sur les différents visages qui représentaient leurs villages. Un petit Uchiha vint même à leur rencontre, s’adossant contre le mur.

« Bonjour Kaguya-Sama, bonjour Tatsuya-San. J’espère que les liens amicaux qui lient nos villages grandiront avec cette rencontre. »

Il continua ainsi à saluer les présents, s’inclinant à chaque fois. Il n’adressa pas la parole aux déserteurs, ce qui eût le don de les énerver. Une jeune fille le fit même trébucher avec un fil de chakra, ce qui tira un petit sourire à l’épéiste. Les jounin de Suna restaient totalement en retrait. Mais l’ambiance bascula d’un coup. Des bruits sourds sortirent de la pièce ou se tenait la réunion, les murs se mirent à trembler, et la porte explosa. L’Hokage et le Raïkage sortaient en courrant à toutes jambes. Des jounins déserteurs et Iwaiens débarquèrent dans la salle, explosant les vitres. Il dégaina Raïbuso et Dobuso de leurs fourreaux, et agît en même temps que beaucoup de ses camarades. Miya était déjà dans la mélée, découpant membre sur membre.

« Yagami No Maï ! »

« Bubun, Baïka no jutsu ! »

“Sharingan…Katon, goukakyu no jutsu !”

“Gatsuga !”

“Kaïten !”

“Kagemane no jutsu !”

“Shintenshin no jutsu !”

“Chidori !”

“Hikon No Maï !”

Toutes ces attaques dévastatrices avaient suffits à mettre hors d’état de nuire tous les shinobi qui avaient débarqués par les fenêtres. Les forces de Konoha, de Kumo, de Kiri et de Suna avaient repoussés les déserteurs et les troupes d’Iwa. Les deux kage avaient été protégés, l’essentiel était là. Mais ou était Hide-Sama ? Le même désarroi se lisait sur les visages des jounin de Suna, qui ne savaient plus trop ou donner de la tête. Les arbres créés par l’Hokage empêchaient toute vision de l’intérieur de la salle de réunion, mais lorsqu’ils furent disparus, Tatsuya eût le sang glacé. Il reconnut le corps sans vie qui gisait au sol : c’était celui du Mizukage. Les trois autres chefs se relevaient, puis se mirent à courir dans leur direction. Celui qui avait tué Hide allait le payer, et il allait payer tout de suite. Il dégaina une nouvelle fois ses armes.

« Hikon… »

Il n’eût même pas le temps de terminer son incantation qu’une droite l’envoyait se cogner sur le mur opposé. Il se réveilla un quart d’heure plus tard, entouré de shinobis de Konoha, de Kumo, et de Miya qui pleurait à chaudes larmes.

« M…Miya-Sama….pardonne moi. »

La voix sourde de l’Akimichi résonna.

« Tu voulais faire quoi mon grand ? Tuer trois Kage tout seul ? »

« T…Trois ? »

Le petit Uchiha secoua la tête.

« Ouais…le Kazekage nous a trahit. »

Il n’y’avait pas de doute possible, la guerre était déclarée, et Kiri avait besoin d’un nouveau Mizukage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tatsuya, chef des 7 épéistes légendaires, Jounin et chef des services secrets de Kiri.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sen Sen :: Présentation de Votre Perso :: Un modèle de présentation vous aidera à faire vos premiers pas-
Sauter vers: