Naruto Sen Sen

Un forum RP dans l'univers de Naruto
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ozma Hedson [Raïkage]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ozma Hedson
Raïkage
Raïkage
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Ozma Hedson [Raïkage]   Mer 24 Sep - 15:56

Nom : Ozma

Prénom : Hedson

Âge : 29 ans

Taille : 1m96

Poids : 88 kilos

Rang : Raïkage

Nindô : Paix et prospérité pour Kumo, au péril de ma vie, mec.

Description physique :

La première impression que dégage le Raïkage, c’est la sérénité. Très observateur est celui qui désignera cet homme comme un ninja. Si on omet le bandeau de Kumo qui coiffe ses dreadlocks en arrière, on pourrait le prendre pour le chanteur d’un groupe en vogue. Mais lorsqu’il se met en mouvement, alors l’œil avisé comprend qu’il n’a pas affaire à n’importe qui. Chaque pas met en évidence une souplesse que le commun des mortels ne peut que fantasmer. Les 88 kilos du bonhomme sont déplacés comme un charme autour de son centre de gravité. Le débardeur blanc qu’il arbore en de nombreuses occasions épouse parfaitement les muscles du Raïkage, et son treillis vert foncé tombe sur ses baskets blanches et larges.

Description mentale :

Sous ses airs de rasta super cool, se cache en vérité un homme sévère mais juste. Ses compatriotes n’agissent pas sans lui en avoir référé, sous peine de punitions qui vont de la remontrance au coup de pied dans la tête qui t’expulse de son bureau par la fenêtre. Il possède un code d’honneur stricte qu’il applique à la lettre, ce qui lui vaut bien des déboires. On peut dire que ses capacités sont diminués de moitié dès lors qu’il se bat contre une "Lady".

Histoire :

Hedson naquit il y’a 29 ans de cela, dans le village caché des shinobi les plus fashion et les plus hype : Kumo ! Plus qu’un style, les gens du village dégagent une vraie spiritualité, un état d’esprit trèèès cool. La classe, c’est quelque chose d’inné chez les habitants de la foudre et chaque petit genin aime à se parer d’artifices extravagants.Pour Hedson, ce sont ses dreadlocks qui marquent sa différence avec l’armée de clone que représente le monde des ninja. Sa peau est sombre comme celle de bon nombre de ses compatriotes, mais cela n’a pas d’importance dans l’enceinte de son pays. Hedson aime la différence que façonne chaque membre de sa faction, car sur les champs de batailles ils ne passent pas inaperçus. D’ailleurs, des champs de bataille, il en a trop vu ces dernieres années. Cette guerre fut une perte de temps pour lui, qui venait d’accéder au rang suprême a la mort du Raïkage à qui il succéda. Il fut lancé dans le grand bain lors d’un Gokage des plus sanglant. Heureusement, son senpaï l'Hokage avait autant de tonus que lui et ils avaient dégainés tous les deux alors que le Mizukage gisait déja au sol. Le Senju fut le premier à entrer en action, il n'aurait pu sauver que sa seule vie mais il avait protégé Hedson d'une mort certaine avec ses arbres qui firent un excellent bouclier. Hedson s'était chargé de la contre-attaque, mélant capoeira et une maîtrise quasi divine du Raïton. Le Tsuchikage, le Kazekage et Hector furent projetés sur quelques mètres, leur laissant le temps de défoncer la porte et s'esquiver le plus vite possible. Dans leur course effrénée vers la sortie, ils eurent le temps de se donner rendez-vous dans un endroit secret.


...........................................................................................................................................................

Âgé de treize ans, celui qui est prétendument la relève glorieuse du village de Kumo prépare son équipe. Ils sont dans la deuxième phase du tournoi Chuunin, en plein désert de Suna.

« On crame dans c’pays d’merde ! »

« Ferme la Jumbo, tu vas attirer du monde. »

« Ouais, écoute bien monsieur le chef, Jumbo. Sinon, tu vas encore tout faire foirer. »

« C’est Bon Jesse, m’appelle pas monsieur le chef, on est genin tous les trois. T’as encore en travers de la gorge ma nomination en temps que chef d’équipe ? »

« Nan, j’rigole Hedson…ça me fait juste bizarre d’être commandée par un type que j’explose en un contre un. »

« J’te l’ai déjà dit, je cogne pas sur les ladys. »

Hedson rabat ses dreads sur le côté d’un geste de tête, et met ses lunettes de soleil.

« Ouaaa, chef, on dirait une rock star ! »

« La ferme Jumbo. »

« Nan mais sans déconner, tu pourrais devenir chanteur…de toute façon t’es nul comme shinobi. »

« Le ferme Jumbo. »

« Nan mais t’imagines ton avenir ? Les femmes, la drogue, les tournées de malade. »

« TA GUEULE JUMBO !!! »

Le signe de Jumbo est équivoque : ils ont été repérés.

*Putain, c’est pas trop tôt, on joue pas ces rôles de pignoufs pour rien.*

Les premiers mots prononcés par les assaillants sonnent comme une douce musique aux oreilles du trio.

« Suiton ! »

*Trop facile.*

Les trois utilisateurs du Raïton se retournent. Leurs adversaires ont bien trois ou quatre ans de plus qu’eux…et ont vraiment des sales gueules. Mais Hedson aime bien les shinobis de Kiri car ils ont un style d’assassin et sont facilement reconnaissables, comme ceux de Kumo. Comme il les aime bien, il ne les tuera pas. Le premier à se jeter sur eux est un épéiste qui porte son bandeau sur les yeux, sa lame est énorme et épaisse. Coupée en deux, l’épée vole en éclat, fracassée par la lame d’éclair de Jumbo. Plus loin, un des ninja de Kiri est totalement bloqué. Hedson comprend immédiatement qu’il est prit dans un genjutsu de Jesse, sûrement celui ou elle vous place sur une chaise électrique…pauvre gars. Le dernier est pour le futur Raïkage. Les sembons qu’il crache passent à quelques millimètres du jeune homme qui esquive sans aucun soucis. Les yeux rivés sur son adversaire, il évalue la distance. Dix mètres…neuf…huit…sept, ça y’est, il est à portée de Chidori Nagashi. Il évite une dernière volée d’aiguilles en se propulsant sur son bras droit, lançant un flip magistral et par la même occasion une décharge électrique qui touche l’autre genin en pleine épaule droite. Cinq mètres, quatre, trois, deux. Une dernière roulade qu’Hedson termine pied droit tendu, en plein plexus solaire du pauvre type qui tombe à genoux, le souffle court. Jesse le termine d’un coup sec derrière la nuque, et montre au chef d’équipe le trophée trouvé sur son adversaire et qui leur fait marquer des points : son bandeau frontal. Jesse l’accroche à sa jambe, sous son pantalon. Hedson arrache celui du mec qu’il vient de vaincre et le noue autour de son bras, sous sa veste. Jumbo fourre le sien dans son sac.

« On en est à combien ? »

« Quatorze chacun Boss. »

« Bon…j’crois qu’il y’aura même pas de deuxième épreuve cette année…manque d’adversité dans ce coin. »

Cette année, il n'y'eût que trois Chuunin reçus, et tous faisaient partis de la même équipe.

...........................................................................................................................................................

Les deux hommes s'appréciaient, on pouvait même dire qu'une fraîche amitié naissait. Maintes fois Hedson avait regretté les circonstances de leur rencontre, et maintes fois il avait pensé que sans cette grande cause commune, jamais ils ne seraient devenus si proche. Leurs destins étaient liés, et leurs rendez-vous secrets enchantaient le Raïkage. Lui qui n'était que le simple fils d'un forgeron était devenu reconnu, et portait sa science de la guerre sur lui. Comme il le répétait souvent à son ami Hokage-Sama (ou plutôt Tsu-Chan comme il le surnommait dans l'intimité) qui maîtrise la danse, maîtrise la guerre. Ils passaient de longues heures à disserter sur l'efficacité de telle ou telle tactique mais une chose était certaine : l'aide des clans était primordiale. Ainsi, les deux chefs de clans les puissants de Konoha et Kumo étaient assignés à la filature du Tsuchikage. Et si l'envoyé de Kumo faisait bien son boulot, celui du clan Uchiha de Konoha ne semblait pas prêt. Le gamin Uchiha était un bon combattant, mais son mental était trop faible pour assumer une telle tâche. Plusieurs fois, le Raïkage avait mis en garde son ami mais l'Hokage savait ce qu'il faisait. Hedson proposa même de faire disparaître le gosse et de le remplacer par un de ses chefs de clan, ce qui eût pour seul effet d'énerver Tsunehide. Quoi qu'il en soit, ils étaient les grands gagnants de cette guerre puisqu'à présent le Tsuchikage était un de leurs alliés. Konoha, Kumo, Kiri et Iwa se rangeaient tous du même côté. Au bénéfice du doute, Suna pourrait même être accepté dans cette nouvelle alliance. Seuls les déserteurs constituaient une menace, minime certes, mais menace quand même. Au sortir de ces années de souffrance et de pertes continuelles, le Raïkage veut continuer à attiser la flamme de l'amitié Kumo-Konoha. C'est pour cela qu'il se rend au village caché de la feuille, rendre visite à son ami Hokage, et "emprunter" un peu d'herbe magique.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ozma Hedson [Raïkage]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre Kage préféré
» [Site Graphique] Neko no Kage
» Le kage bunshin technique interdite?!
» Vistlip
» Les pays

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sen Sen :: Présentation de Votre Perso :: Un modèle de présentation vous aidera à faire vos premiers pas-
Sauter vers: